L’estime de soi, c’est quoi ?

L’estime de soi est, par définition, lorsque nous nous évaluons ou nous jugeons par rapport à nos propres valeurs. La plupart du temps nous sommes extrêmement critiques envers nous-mêmes, plus qu’envers les autres !  

L’estime de soi n’est pas présente à part égale chez tout le monde. En effet, lorsque vous avez assez d’estime de vous-même, personne ne vous en fait la réflexion. D’ailleurs, la question ne se pose pas de savoir si oui ou non vous en avez. 

Alors que, lorsque vous avez une faible estime de vous-même, cela se voit immédiatement ! Des personnes peuvent même parfois vous le faire remarquer (ce qui en général contribue à faire baisser encore plus votre estime de soi) !   

Quand l’estime de soi est au plus bas, vous avez tendance à vous critiquer, à douter de vous, de vos choix, vous hésitez à chaque fois que vous devez prendre une décision de peur d’échouer ou de vous tromper, vous vous sentez coupable pour des erreurs du passé, etc. C’est l’horreur, c’est difficile à gérer dans votre vie quotidienne et cela peut aller jusqu’à vous causer du tort.  

 STOP ! 

J’ai une bonne nouvelle ! L’estime de soi, tout comme la confiance en soi, ça se travaille ! Plus vous renforcez votre estime de vous, plus vous reprenez le contrôle de votre vie !   

Voici donc quelques pistes qui vous aideront à retrouver l’estime de soi :

Soyez bienveillant envers vous-même

La première astuce, et probablement la plus difficile de toutes, consiste à être bienveillant envers soi-même.   

Arrêtez de vous fouetter pour un oui ou pour un non ! Vous juger en permanence vous met dans un état de stress, de culpabilité, d’insatisfaction, vous n’osez plus rien tenter par peur d’échouer ou de faire des erreurs. Il est important que vous appreniez à être compréhensif et bienveillant avec vous-même.  

Dîtes-vous que vous n’êtes pas la seule personne au monde qui se trouve dans ce cas de figure et que, personne ne vous demande d’être parfait. Cela arrive à tout le monde de se planter. D’ailleurs, rappelez-vous ce magnifique proverbe : “Qui ne se plante jamais n’a aucune chance de pousser”.  

Les “erreurs” ou ce que j’appelle plutôt les leçons de vie sont là pour nous permettre de grandir et d’évoluer. Regardez les personnes célèbres, les sportifs de haut niveau combien de fois ont-ils échoué avant d’arriver à des résultats ? Des centaines, des milliers de fois ! Et vous connaissez peut-être même dans votre entourage des personnes comme ça qui persévèrent jusqu’à ce qu’elles y arrivent ! Inspirez-vous d’elles ! Persévérez et demandez-vous : “Comment est-ce que je peux faire mieux la prochaine fois ?”  

Voyez-vous dans votre ensemble et prenez du recul

La deuxième astuce consiste à vous observer et à modifier votre regard sur vous-même. Vous avez probablement tendance à vous focaliser sur vos faiblesses plutôt que sur vos forces. Il est important d’équilibrer la balance ! 

En effet, si vous vous trouvez dans une situation où vous faites face à une erreur ou à un échec (ou à une “leçon de vie” 😉 ), rappelez-vous toutes les fois où vous avez visé juste et où vous avez réussi ce que vous vouliez faire. Vous pouvez également faire une liste de tout ce que vous avez accompli de positif dans votre vie (ça peut être même des choses simples comme aider une personne âgée à traverser la route ou ramasser des papiers par terre et aller les jeter…) et relire cette liste lorsque vous en sentez le besoin.

De cette façon, vous pouvez prendre du recul et relativiser par rapport aux évènements ou, plus largement, par rapport à tout ce qui vous fait douter de vous. 

Cette pratique vous aide aussi à prendre conscience de vos forces. Vous vous rendrez compte de vos qualités et de toute l’étendue de vos capacités et de vos compétences ! Il est capital d’être conscient de ses forces ET des ses faiblesses pour pouvoir progresser dans la vie !

Fuyez les personnes toxiques

Cette troisième astuce peut paraître comme une solution un peu radicale mais lorsque vous la mettrez en place, vous vous rendrez compte de tout ce que vous y gagnez.

Comme je l’ai dit plus haut, nous sommes souvent nos propres bourreaux. Cependant il peut y avoir des personnes de votre entourage (famille, amis, collègues, patron…) qui ont un comportement toxique envers vous.

Les personnes toxiques sont celles qui ont pour habitude de vous rabaisser, de vous rappeler vos défauts ou vos faiblesses en permanence. 

Il est évident que vous n’avez pas besoin de quelqu’un d’extérieur pour vous dire ou définir qui vous êtes, surtout s’il se concentre uniquement sur vos faiblesses. 

Si vous ne fréquentez que des personnes qui vous tirent vers le bas, sachez que cela sera très compliqué pour vous de réussir à garder ou à retrouver votre estime de soi.

Il est important de “faire le ménage” dans vos relations. Dressez une liste de toutes les personnes qui vous entourent et évaluez si ce sont des personnes qui vous soutiennent et qui vous tirent vers le haut ou au contraire si ce sont des personnes qui vous rabaissent et vous tirent vers le bas.

Le but c’est de cesser de fréquenter des personnes toxiques pour laisser plus de place à un environnement de soutien composé des personnes qui vous font du bien. Je sais que ce n’est pas facile surtout au début. Vous pouvez faire ce changement progressivement, c’est-à-dire en réduisant peu à peu le temps que vous passez avec les personnes toxiques, vous verrez que vous vous sentirez déjà beaucoup mieux (et votre estime de vous-même aussi) ! 

Cessez de vous comparer

La quatrième astuce repose sur une chose que tout le monde tend à faire au moins à un moment de sa vie.

Il s’agit de se comparer aux autres.   

Or, ce que nous oublions généralement dans l’acte de comparaison, c’est que les personnes que nous prenons pour modèles sont elles aussi faites de qualités et de défauts et qu’elles ne sont pas toujours au meilleur de leurs capacités et de leur forme. Rappelez-vous : personne n’est parfait et même si certaines personnes vous semblent parfaites elles ne le sont pas ! Donc, relax !!!

La seule et unique personne à laquelle vous pouvez vous comparer et être en compétition, c’est vous. Quand je dis vous, c’est à la personne que vous étiez il y a quelques mois, quelques années pour voir tout le chemin que vous avez parcouru.

Comme dit le dicton : “Se comparer aux autres, c’est prendre le risque de se dévaluer. Se comparer à soi-même, c’est se donner le pouvoir de progresser.”

Fixez-vous des objectifs réalisables

La cinquième et dernière astuce est simple, il suffit de vous fixer des objectifs qui sont à la hauteur de ce que vous pouvez faire ou légèrement au-dessus et ce, le plus régulièrement possible. 

Effectivement, si vous envisagez de vous lancer dans une tâche qui est très au-dessus de vos limites, vous avez peu de chance d’y parvenir. Vous devrez encore faire face à un échec et vous ne ferez que renforcer votre manque d’estime de vous.

Alors qu’avec des objectifs à votre mesure ou légèrement au-dessus, vous avez la quasi-certitude d’y arriver, et donc, de voir que vous êtes capable de bien plus de choses que vous ne le pensez. De plus, en accomplissant avec succès des actions régulièrement, vous vous habituez à réussir et cela augmente votre estime de vous-même !

Conclusion

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour retrouver et augmenter votre estime de vous-même. La chose à bien garder à l’esprit c’est que l’estime de soi, c’est comme un muscle, ça se travaille ! Même si vous arrivez à un point où vous sentez que vous avez une bonne estime de vous-même, continuez vos efforts car tout ce qui n’avance pas recule !

L’estime de soi, ça vous parle ? Partagez votre expérience dans les commentaires !

Pin It on Pinterest

Share This